"Le dernier tour a été extraordinairement rapide", a commenté Quinten Hermans qui finit premier Belge à l'arrivée. "Surtout l'ascension du Chemin des Gueuses, l'avant-dernière difficulté de la journée. À ce moment-là, je me sentais toujours fort et j'étais heureux de savoir que Maurits (Lammertink, ndlr, son coéquipier néerlandais) était toujours seul à l'avant, en train de résister. Tout comme à l'Amstel Gold Race, nous nous sommes montrés solides collectivement, et avons couru avec panache. J'ai essayé de ne pas brusquer mon effort dans la montée finale du Mur de Huy mais c'est bien sûr relatif, car tout le monde était à la limite. Gérer est malgré tout nécessaire si je voulais éviter d'exploser à mi-parcours. Après l'Amstel et la performance aujourd'hui, je ne peux qu'être content de la tournure des évènements et j'attends déjà avec impatience Liège-Bastogne-Liège dimanche".

Le deuxième Belge à l'arrivée à Huy mercredi est Mauri Van Sevenant (Deceuninck-Quick Step), 27e à 36 secondes. Pour sa rentrée en compétition, Philippe Gilbert (Lotto Soudal) a terminé 70e à 2:39.