Le coureur danois était face à la justice ce mardi


ARNHEM Michael Rasmussen a déclaré devant le tribunal d'Arnhem (Pays-Bas) que la direction de la formation cycliste néerlandaise Rabobank savait qu'il avait préparé le Tour de France 2007 en Italie, et non au Mexique. Pour rappel, alors qu'il était maillot jaune du Tour de France 2007, Michael Rasmussen avait été écarté de la Grande Boucle par son équipe Rabobank, qui l'avait limogé après qu'on a appris qu'il avait menti sur son lieu de stage en juin 2007. Le Danois avait dit qu'il était au Mexique, alors qu'il était en Italie.

Mardi, Rasmussen a indiqué qu'il avait déjà prévenu Erik Breukink, le directeur sportif de Rabobank, dès le Tour du Pays basque en avril 2007. Selon le Danois, les médecins de l'équipe Geert Leinders et Jan-Paul van Mantgem étaient aussi au courant.

L'ancien manager de Rabobank Theo de Rooij et Erik Breukink avaient déclaré en novembre qu'ils n'avaient appris que le 25 juillet 2007 que Rasmussen n'était pas allé au Mexique. Ce que conteste le coureur danois. "Theo savait que je n'étais pas allé au Mexique. Cela aurait été complètement idiot de préparer le Tour dans un autre fuseau horaire. C'était un prétexte pour échapper à la presse", a dit Rasmussen.

Rasmussen, aujourd'hui âgé de 38 ans, demande des dommages et intérêts à hauteur de 5,8 millions d'euros.

© La Dernière Heure 2012