Le Brabançon de la Deceuninck-Quick Step n'a encore disputé que dix courses d'un jour chez les pros, toutes en 2019. Il avait d'abord fait ses grands débuts en Belgique à Nokere, puis à Coxyde, avant de prendre la 3e place du chrono national et la 84e du championnat de Belgique en ligne. Sa 5e course d'un jour était la bonne puisqu'il remportait la Clasica San Sebastian en août dernier, avant de triompher dans le championnat d'Europe du chrono. En septembre, il avait couru les GP de Québec et Montréal dans un rôle d'équipier avant de disputer les Mondiaux dans le Yorkshire (2e du chrono et abandon dans la course en ligne).

En 2020, il faudra donc attendre le 15 août pour voir le jeune loup s'attaquer à une classique, après quatre courses par étapes disputées et remportées. En Lombardie, ce samedi, Evenepoel disputera même son tout premier monument. Et au vu du statut de grand favori qu'il s'est offert ces dernières semaines, le jeune loup prépare l'événement de façon très studieuse. Arrivé en Italie dans la foulée de son succès au Tour de Pologne, Evenepoel a effectué une première reconnaissance de la classique des feuilles mortes ce mercredi, comme en témoigne une vidéo postée par son équipe sur Twitter.

Nul doute que le monsieur 100% du cyclisme belge en 2020 continuera à s'entraîner sur le final de l'épreuve ces jeudi et vendredi. Avant d'y faire le show ce samedi ?