Alors qu'il était dans le groupe de tête avec sept autres coureurs, Remco Evenepoel a chuté dans un ravin en pleine descente. Après avoir semble-t-il mal négocié un virage, il a heurté un parapet et finissait sa course 6 à 8 mètres plus bas, dans l'herbe.

Comme le prouvent les photos et vidéos de son évacuation, le Belge est resté conscient durant tout le processus d'évacuation. Le leader de la Deceuninck-Quick Step a été transporté à l'hôpital de Côme.  

Le directeur de l'équipe ainsi que la famille du natif de Schepdael sont restés aux côtés du coureur à l'hôpital.

Le porte-parole de son équipe, Alessandro Tegner, a confirmé à la RAI que le Brabançon n'avait jamais perdu connaissance et qu'un examen neurologique a été effectué, donnant des résultats rassurants. 

"Je veux rassurer tout le monde. Il est conscient"

Sur la chaîne italienne, Davide Bramati a apporté des nouvelles réconfortantes. "Remco Evenepoel est dans l'ambulance, il est conscient, je veux rassurer tout le monde. Le premier diagnostic est effectivement un traumatisme à la jambe", a déclaré le directeur sportif de l'équipe belge.

La Deceuninck-Quick Step a réagi officiellement sur Twitter à la fin de la course en indiquant que le jeune prodige'"était bien conscient et que son état était évalué par l'équipe médicale."

A 20 heures, les examens médicaux livraient leur verdict :  la saison d'Evenepoel est terminée. Il souffre d'une fracture de l'os pelvien et d'une contusion au poumon droit. Il restera en Italie cette nuit avant d'être rapatrié en Belgique ce dimanche.