Le leader de la formation Deceuninck-Quick Step et son équipe ont vécu une semaine pleine d'émotion après la lourde chute de Fabio Jakobsen mercredi à Katowice. "Je suis heureux de cette victoire finale", a-t-il déclaré après coup, "mais le plus important cette semaine est la victoire de Fabio, qu'il s'en sorte".

Evenepoel a remporté l'étape reine samedi et le classement final n'était plus en danger dans l'étape réservée aux sprinters dimanche qui a vu son coéquipier Davide Ballerini s'imposer.

"Incroyable", a -t-il dit via la communication de son équipe, "nous gagnons deux étapes d'affilée ici, je prends aussi le classement final et puis il y a la victoire de Fabio dans l'étape d'ouverture. Mais le plus important est que Fabio aille bien, qu'il s'en sorte et qu'il puisse vivre normalement. Espérons qu'il pourra refaire ce qu'il aime faire, c'est-à-dire faire des courses. Son accident a été un vrai coup dur pour l'équipe, ce fut émotionnel, mais il nous a aussi donné un coup de fouet mental pour bien performer ici, pour lui".

Bien sûr, Evenepoel était satisfait de sa quatrième victoire finale d'affilée dans une course par étapes en 2020. "La forme est bonne, je suis content et maintenant je rentre chez moi pour récupérer un peu. Après cela, j'irai en Lombardie et j'ai vraiment hâte d'y être. Il sera important de découvrir cette course. Je me rends compte que je suis favori, mais il faut que je sois épargné par la malchance en Lombardie et bien connaître ces descentes".