Meilleur Belge de la Flèche , Hermans se montre prudent

LIÈGE S'il s'est montré enthousiaste avec sa 14e place mercredi à la Flèche Wallonne, estimant qu'il "a de l'avenir sur cette course" (même si tous ceux qui ont réalisé un Top 20 ces dernières années n'ont pas pu intégrer le Top 10 par après), Ben Hermans reste les pieds sur terre par rapport à Liège-Bastogne-Liège.

"Là, ce sera clairement un niveau au dessus et sans doute trop long pour moi" , raconte le néo-pro de Top Sport Vlaanderen, qui commence seulement à se consacrer au vélo après des études en biomédicale.

Jelle Vanendert, qui avait joué le même rôle que lui à la Flèche Wallonne 2007, était parvenu à terminer 26e pour sa première participation à la Doyenne . "Peut-être, mais je crains la distance : 260 bornes, cela risque d'être 60 de trop" , analyse Hermans.

S'il joue donc la prudence à l'approche, il est imité par son coéquipier Jan Bakelants, le vainqueur du Tour de l'Avenir, très attendu au tournant sur les Ardennaises. "Il faut rester réaliste" , explique ce dernier, déçu d'avoir été victime d'une fringale à l'Amstel et d'avoir coincé à la Flèche , mercredi, dans Ben-Ahin. "Dimanche, ce sera encore plus dur, mais je suis curieux de voir ce que je peux faire, et, pourquoi pas, anticiper la finale ?"



© La Dernière Heure 2009