Ce lundi, Remco Evenepoel passerra un nouveau contrôle médical sur l'évolution de sa blessure au bassin qui déterminera s'il peut (enfin) reprendre le chemin, pour débuter sa préparation en vue du Tour d'Italie, le grand objectif de l'année pour le Brabançon.

Alors qu'il était plutôt en avance sur les pronostics des médecins quant à l'évolution de sa blessure, Evenepoel a dû laisser le vélo de côté pendant plusieurs semaines. Un premier coup d'arrêt dans la jeune carrière du Belge, mais pour l'ancien sélectionneur Rik Verbrugghe, ce n'est pas une mauvaise chose.

Interrogé par Rodrigo Beenkens alors qu'ils commentaient ensemble la 4e étape de l'Étoile de Bessèges sur la RTBF, Verbrugghe voit plutôt le bon côté de ce repos forcé : "C'est peut-être un mal pour un bien ce qui lui est arrivé au mois de janvier. Il a travaillé tellement dur pour revenir qu'à un moment donné, il faut prendre un break pour reprendre son souffle. Ce n'est pas catastrophique."

Et celui qui est désormais directeur sportif de la formation Israel Start-Up Nation ne doute pas un seul instant qu'Evenepoel retrouvera son meilleur niveau : "Je n'ai aucun doute. Ce n'est pas parce que Remco a pris un peu de retard dans sa rééducation qu'il ne va pas bien revenir. Il est entre de bonnes mains, je suis sûr qu'il va revenir très vite à son meilleur niveau."