"Je suis le seul fautif. Si je ne fais pas ces erreurs, je ne tombe pas et je gagne. Je n'en veux à personne" a-t-il déclaré. Arrivé 56e à plus de 3 minutes de Magnus Cort, Roglic finit 15e du classement final à 2:16 de Schachmann. Le Slovène a d'abord chuté en début d'étape et a roulé avec un cuissard déchiré et après avoir eu une épaule démise avant de tomber une seconde fois puis de connaître un ennui mécanique. "C'est la course. Parfois vous êtes dans un bon jour, parfois vous commettez des erreurs. Ce n'était simplement pas mon jour", a réagi Roglic avec philosophie. "Je n'ai pas réussi à revenir sur le peloton mais c'est comme ça. Je suis déçu, mais je dois aller de l'avant."

Après la seconde chute de Roglic, Bora-hangrohe et Astana-Premier Tech, les équipes de Maximilian Schachmann et Aleksandr Vlasov, 2e et 3e du général avant le départ, ont durci la course pour distancer le Slovène. "'Je ne suis pas fâché sur eux", a ajouté Roglic. "C'est une course par étapes, nous ne sommes pas là pour faire n'importe quoi. Comme je l'ai dit, j'ai commis ces erreurs moi-même et je dois apprendre de cela et espérer ne plus les refaire."

Le Slovène a également donné des nouvelles de ces blessures (il a souffre aussi d'ecchymoses à la hanche) qui ne semblent pas trop graves. "Dans une semaine, je devrais déjà être remis. J'espère que je serai prêt pour le Tour du Pays basque dans trois semaines puis pour les classiques ardennaises. Liège-Bastogne-Liège est un gros objectif. Je tire du positif de mon début de saison et j'étais en bonne forme ici. Je dois continuer à travailler dur et regarder vers l'avant."