Son forfait pour le Tour de Suisse va encore priver le Liégeois de la Grande Boucle


BRUXELLES Contraint à l’abandon sur le Tour de Romandie et récemment sur le Tour du Luxembourg après à peine deux étapes, Sébastien Rosseler n’a pas été remis à temps pour pouvoir prendre le départ du Tour de Suisse. En cause ? Un pépin physique, à nouveau.

“Je sais rouler à l’entraînement, mais j’ai toujours mal”, déplore le coureur de RadioShack. “Ce n’est pas vraiment au niveau du genou, la douleur se situe derrière le genou droit, à l’intérieur, plus au niveau du début du mollet.”

Cette blessure était apparue en Romandie et Sébastien Rosseler s’était ensuite reposé, tout en travaillant avec des exercices du genou. “Mais la douleur est toujours là, c’est tellement frustrant”, râle celui dont la carrière a constamment été stoppée ou freinée par la poisse, un peu comme Frédéric Amorison. “C’est incroyable, c’est toujours sur les mêmes que cela tombe.”

Ce nouvel arrêt est synonyme d’absence au Tour de France. “Je le sais, il n’y a plus d’espoir à ce niveau-là”, raconte celui qui avait remporté une étape et le classement final des Trois Jours de La Panne, au printemps. “C’est déjà la deuxième année de suite que cela m’arrive, cela commence à bien faire ! Quand je vais pouvoir reprendre ? Je ne sais pas, je n’en ai aucune idée. J’avais déjà pris du repos avant le Tour du Luxembourg et je n’ai plus trop roulé après cette course. Je dois me montrer patient. Une nouvelle fois.”


© La Dernière Heure 2011