Dans sa chronique hebdomadaire parue dans les colonnes du Nieuwsblad, Patrick Lefevere affirmait n'avoir fait aucune proposition pour un coureur d'une autre équipe pour la saison prochaine : "Je travaille encore à mon budget pour l'année prochaine et celui-ci sera supérieur à celui des dernières années", affirmait le patron de la Deceuninck-Quick Step qui confirmait le départ de son sprinter Sam Bennett en fin de saison mais sans vouloir absolument le remplacer.

Pourtant le Gazzetta dello Sport affirmait ce week-end que Lefevere avait fait une offre de 8 millions d'euros pour s'attacher les services de Peter Sagan lors des prochaines saisons. Le Slovaque est en fin de contrat chez Bora-Hansgrohe qui ne semble pas pressé de renouveler son coûteux contrat (environ 5,5 millions par an).

Mais le septuple maillot vert sur le Tour de France n'arriverait pas seul chez Deceuninck-Quick Step. Il prendrait avec lui dans l'équipe belge ses équipiers Juraj Sagan (son frère), Daniel Oss et Maciej Bodnar mais aussi son mécanicien, son soigneur et son attaché de presse personnels.

Un transfert aussi honéreux de la part de Patrick Lefevere aurait de quoi étonner, d'autant que Sagan, 31 ans, ne brille plus autant que lors de ses meilleures années. Mais ce transfert serait rendu possible grâce à la marque de vélo Specialized dont Sagan est l'effigie publicitaire. D'autant que la marque de cycles américaine est également sponsor de l'équipe belge ce qui pourrait faciliter la transaction, Specialized finançant une partie ou l'ensemble du transfert du Slovaque.

La Gazzetta dello Sport affirme que Deceuninck-Quick Step ne serait pas la seule équipe sur le coup puisque Total Direct Energie tenterait également de recruter l'ancien triple champion du monde. Mais ce serait bien l'équipe belge qui tiendrait la corde dans cette affaire.