L'Irlandais de la formation de Patrick Lefevere s'est imposé tout en puissance dans un sprint massif qu'il a réglé devant le Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ), le champion de France, et le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo). Premier belge, Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) a pris la 4e place.

Sam Bennett s'adjuge déjà la troisième victoire de sa saison, et la 52e de sa carrière. Il permet aussi à Deceuninck-Quick Step d'engranger un deuxième succès dimanche après la victoire de Mauri Vansevenant au GP Industria & Artigianato. C'est le 8e succès de la saison pour Deceuninck-Quick Step.

Le Français Fabien Doubey (Total Direct Energie) a longtemps fait cavalier seul dans ce tronçon d'ouverture de la Course au Soleil. Philippe Gilbert a attaqué lui à 54 kilomètres de l'arrivée emmenant dans son sillage son équipier chez Lotto Soudal, l'Italien Stefano Oldani, le Français Anthony Perez (Cofidis), le Britannique Chris Lawless (Total Direct Energie), rejoignant le fuyard du jour. Lawless lâchait très vite prise, suivi logiquement par Doubey.

Le trio, qui n'aura jamais compté plus de 30 secondes d'avance, a été rejoint à 26 bornes du but dans la Côte de Méridon (3e catégorie).

A une trentaine de kilomètres de l'arrivée, l'Australien Richie Porte (INEOS Grenadiers) chutait lourdement et tentait de repartir. Kobe Goossens, encore de l'équipe Lotto Soudal, sortait dix kilomètres plus loin pour un petit solo qui n'aura pas duré bien longtemps, trois kilomètres tout au plus.

Le sprint massif se préparait alors nerveusement. Sam Bennett s'y imposait de façon autoritaire.

La deuxième étape conduira le peloton de Oinville-Sur-Montcient à Amilly sur 188 km. Paris-Nice s'achève dimanche sur la Promenade des Anglais.