Sam Bennett (BORA-hansgrohe) s'est adjugé la 59e édition de la classique allemande Eschborn-Francfort (WorldTour), disputée dimanche sur 185 km. L'irlandais l'a emporté au sprint devant le Colombien Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) et le Norvégien Alexander Kristoff (Intermarché - Wanty Gobert). L'Allemand Phil Bauhaus (Bahrain Victorious) et le Néerlandais Danny Van Poppel (BORA-hansgrohe) compètent le top 5, devant deux Belges, Edward Theuns (Trek-Segafredo), 6e, et Arnaud De Lie (Lotto Soudal), 7e.

Quadruple vainqueur de l'épreuve, et détenteur du record de victoires, Alexander Kristoff, qui avait remporté l'épreuve en 2014, 2016, 2017 et 2018, termine sur le podium de la classique allemande pour la 7e fois de suite. Il avait aussi fini 3e en 2019 et 2021.

Sam Bennett, 31 ans, a signé dimanche la 31e victoire de sa carrière, qui est la première cette année. Il permet aussi à son équipe BORA-hansgrohe de décorcher une 11e victoire en 2022, quelques heures après la victoire de son coéquipier Aleksandr Vlasov dans le contre-la-montre et au classement final du Tour de Romandie, l'autre course WolrdTour du jour.

Sam Bennett succède à Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) au palmarès de l'épreuve, qui s'est de nouveau déroulée en mai après une édition 2020 annulée et celle de 2021 reportée en septembre. Philipsen a cette fois pris la 11e place.