Le cycliste italien a reconnu des contacts avec le sulfureux Dr. Ferrari


ROME Le coureur cycliste italien a été provisoirement suspendu par son équipe Lampre-ISD après qu'il a avoué avoir été en contact avec le docteur Ferrari, rapporte mardi le site spécialisé Cyclingnews.com.

Scarponi, vainqueur du Giro 2011, a admis mardi devant le Comité olympique italien (CONI) avoir passé deux tests chez le Dr Ferrari en 2010. "Je ne savais pas que Ferrari ne pouvait plus exercer dans le sport", s'est défendu le coureur italien de 33 ans.

Michele Scarponi avait été convoqué devant le CONI en juin, mais il est parvenu à repousser sa comparution au mois de novembre.

Scarponi avait déjà été impliqué dans l'affaire Fuentes en 2007 et suspendu 18 mois. Il avait terminé 2e du Tour d'Italie 2011 et avait été déclaré vainqueur après le déclassement de l'Espagnol Alberto Contador.

© La Dernière Heure 2012