La 108e édition de Liège-Bastogne-Liège (1.UWT) partira du Quai des Ardennes à Liège le 24 avril. Les coureurs effectueront une grande boucle de 254,7 kilomètres en plongeant, d'abord, vers Bastogne avant de remonter vers Liège, après 98,6 kilomètres de course. Dix côtes emblématiques de « La Doyenne » des classiques seront au menu du jour. Le peloton partira en direction d'Aywaille, de Hotton et de la côte de La Roche-en-Ardenne, première ascension du jour. Après le virage à Bastogne, le peloton prendra la direction de Houffalize pour franchir la côte de Saint-Roch (km 121,7). Viendra ensuite l'enchaînement des côtes de Mont-le-Soie (km 165,5), de Wanne (km 173,8), de Stockeu (km 180,4) et de la Haute-Levée (km 184,6).

Après le passage à Francorchamps, il restera 4 côtes à franchir, le Col du Rosier (km 198,8), la côte de Desnié (km 212,2), La Redoute (kmkm 225,3) et la Roche-aux-Faucons (241,4), à 13 kilomètres de l'arrivée.

Les lauriers de Liège-Bastogne-Liège 2021 étaient revenus au Slovène Tadej Pogacar, vainqueur au sprint devant les Français Julian Alaphilippe et David Gaudu.


Sept côtes emblématiques au menu de la 6e édition Liège-Bastogne-Liège dames

La 6e édition de Liège-Bastogne-Liège dames (1.WWT) partira le 24 avril de Bastogne pour une course de 142,1 kilomètres avec 7 côtes répertoriées. Les concurrentes prendront la direction d'Houffalize et de Vielsalm. La côté de Mont-le-Soie (km 55,3) sera la première difficulté du jour. Elles enchaîneront ensuite avec les côtes de Wanne (km 63,6), de la Haute-Levée (km 72), le Col du Rosier km 86,2), la côte de Désnié (km 99,5) et la côte de la Redoute (km 112,7). La côte de la Roche-aux-Faucons (km 128,7) sera la dernière ascension du jour, à 13 kilomètres de l'arrivée à Liège.

La 5e édition de Liège-Bastogne-Liège dames avait été remportée, en 2021, par la Néerlandaise Demi Vollering devant sa compatriote Annemiek Van Vleuten et l'Italien Elisa Longo-Borghini.