Le 5 août dernier, une terrible chute ponctuait la première étape du Tour de Pologne. Dylan Groenewegen, coupable d'avoir refermé la porte à son compatriote Fabio Jakobsen, envoyait le champion des Pays-Bas dans les barrières à une vitesse avoisinant les 80 km/h. Après quelques jours de coma, le coureur de la Deceuninck-Quick Step retrouve peu à peu une vie normale tout en suivant le cours de sa rééducation. Celui de la Jumbo-Visma, suspendu durant neuf mois par l'UCI, a fini depuis longtemps de soigner ses blessures physiques et appréhende probablement son retour à la compétition d'un point de vue mental, après avoir été pointé du doigt par de nombreux concurrents pour sa faute.

Qu'à cela ne tienne, la vie des deux hommes suit son cours sur le plan privé. Fabio Jakobsen a ainsi partagé ce mercredi sur les réseaux sociaux le "oui" de sa compagne, qu'il vient de demander en mariage.



Dylan Groenewegen avait de son côté partagé sa joie de devenir papa pour la première fois, en tout début d'année. Mais ce mardi, il a révélé que Mayson souffrait d'ennuis de santé assez inquiétants: "Il s'est évanoui trois fois en moins de 72 heures et nous avons cru que nous allions le perdre. Il a été admis en urgence à l'hôpital pour enfants le 10 mars, alors que j'étais coincé en Espagne en attente d'un test PCR pour pouvoir rentrer. De nombreux examens ont révélé que ces évanouissements étaient dus au fait qu'il avait cessé de respirer. Nous espérons ne plus jamais vivre cela."

Espérons que l'on retrouvera le plus vite possible deux sprinteurs épanouis et en pleine possession de leurs moyens pour venir lutter avec Bennett, Ewan et les autres...