Après un jour de repos ce jeudi, le Tour de San Juan reprend ses droits à partir de vendredi.

L’occasion pour Óscar Sevilla, présent dans le peloton depuis 1998, de se confier sur le jeune prodige belge à nos confrères d’EPSN : "Remco est très fort" dit-il. "Il a un talent incroyable. Il a prouvé durant le contre-la-montre que c’est un grand champion, malgré son âge. Je pourrais être son père. C’est ce qui me motive énormément pour l’Alto Colorado de ce vendredi. C’est là que nous saurons qui sera le vainqueur du Tour". Pour rappel, Sevilla a terminé 7e et meilleur jeune du Tour de France 2001, plusieurs années avant d'être impliqué dans l'affaire Puerto.

Evenepoel, qui a fini neuvième l’année passée dans cette même course - sa première compétition en tant que professionnel -, s’exprime sur l’étape de montagne de vendredi : "S’ils lancent une attaque, je n’aurais qu’à suivre. Je n’ai rien à faire de spécial. J’ai 33 secondes d’avance sur Ganna, mais pour moi, Óscar Sevilla est le plus dangereux" dit-il à propos de l’Espagnol. "Ganna pèse environ 20kg de plus que moi. Je suis à 63kg et lui 84. Je pense que la différence de poids est un peu trop grande. J’ai juste à croire en moi-même".

Le Tour de San Juan se clôture samedi et dimanche par des étapes plus plates, et donc moins dangereuses pour le Brabançon.