L'avocat de Sinkewitz affirme que celui-ci n'a jamais mentionné le nom du champion du monde lors de ses auditions, suite à son contrôle positif


STUTTGARTLe cycliste allemand Patrik Sinkewitz, contrôlé positif à la testostérone en juin, a affirmé jeudi par la voix de son avocat Michael Lehner qu'il n'avait jamais mentionné le nom de Paolo Bettini lors des auditions relatives à son affaire de dopage,
contrairement à ce qu'ont rapporté certains médias.

La chaîne de télévision allemande ZDF avait rapporté mercredi en marge des Mondiaux-2007 de cyclisme à Stuttgart que Paolo Bettini, le champion du monde en titre, aurait fourni des produits dopants à Patrik Sinkewitz.

"Patrick Sinkewitz n'a jamais mentionné le nom de Bettini en relation avec les procédures intentées contre lui", a affirmé le communiqué diffusé par son avocat.

"Cette déclaration a été répétée jeudi matin lors d'une conversation téléphonique entre l'avocat de Sinkewitz, Michael Lehner, et celui de Bettini, Guido Marangoni, a ajouté le communiqué. M. Lehner a ajouté qu'aucun document officiel relatif à Paolo Bettini n'existait dans cette enquête."

La ZDF indiquait mercredi dans un communiqué avoir eu accès à un document dans lequel Sinkewitz reconnaît s'être procuré auprès de Bettini, son ancien coéquipier chez Mapei/Quick Step, un produit portant le nom de "Testogel".

Bettini, champion olympique à Athènes qui remet son titre mondial en jeu dimanche, est déjà au coeur d'une polémique à Stuttgart après avoir refusé de signer "l'engagement pour un cyclisme propre" de l'Union cycliste internationale.