Cyclisme

Depuis la fin du Tour de France, Jasper Stuyven n’est pas sorti du Top 6 sur toutes les courses auxquelles il a participé

Le coureur de Trek-Segafredo a terminé quatrième à Londres, trois fois cinquième et une fois deuxième des étapes du Tour d’Allemagne, dont il a remporté le classement final, avant de finir cinquième de la Bruxelles Classic, sixième à Fourmies et cinquième vendredi au Grand Prix de Québec.

Peut-il à nouveau finir parmi les meilleurs à Montréal ? "On verra, car cette épreuve est plus difficile, surtout avec deux tours en plus", répond celui qui s’y est classé douzième et deux fois quatorzième lors de ses trois précédentes participations. "Au niveau du scénario de la course, il n’y aura peut-être pas de différence, car de nombreuses équipes voudront arriver au sprint, notamment les équipes de Greg Van Avermaet ou de Peter Sagan. Je suis en forme, je l’ai montré à Québec, mais avec toutes les côtes, cette épreuve me convient peut-être un peu moins bien."