Le Tour de France s'offre, lui aussi, une édition virtuelle en attendant la Grande Boucle réelle, dans un mois et demi.

Neuf coureurs belges étaient au départ de cette première étape: Oliver Naesen (AG2R), Gianni Vermeersch (Alpecin), Piet Allegaert et Kenneth Vanbilsen (Cofidis), Greg Van Avermaet, Guillaume Van Keirsbulck et Gijs Van Hoeck (CCC), Jens Keukeleire (EF Proc Cycling) ainsi que Gerben Thijssen (Lotto Soudal).

Malgré un profil vallonné, cela s'est joué au sprint, entre une poignée de coureurs. Et le premier maillot jaune de l'histoire... virtuelle du Tour de France est Ryan Gibbons.

Le Sud-Africain de l'équipe NTT a devancé le Canadien Cote et l'Australien Schultz. Van der Poel, lui, se contente de la 4e place. Van Avermaet de la 9e et Kwiatkowski de la 10e.

Sur ce Tour virtuel, chaque équipe aligne en fait 4 coureurs par étape. Des coureurs qui peuvent changer d'une étape à l'autre, en fonction du profil. Chris Froome disputera ainsi la deuxième étape, ce dimanche.



© D.R.