Mathieu van der Poel, vainqueur de sept des huit épreuves dont celle de Middelkerke samedi, a logiquement décroché le classement final du Superprestige. Il a laissé une victoire à Wout Van Aert lors de la manche disputée à Francorchamps. 

"J'aurais bien voulu toutes les gagner mais sept sur huit, c'est déjà très beau", a rigolé le Néerlandais de l'équipe Beobank-Corendon après l'arrivée. "J'aime beaucoup ce parcours, où on peut imposer son propre tempo. J'ai eu quelques difficultés dans le sable lors du premier tour mais cela s'est mieux déroulé par la suite", a déclaré le coureur de 22 ans. "C'est une grande victoire et je suis très heureux de remporter le classement final avec sept manches sur huit. Pour une épreuve de régularité, c'est pas trop mal", a ponctué Mathieu van der Poel avec le sourire.

Champion du monde, le Belge Wout Van Aert (Crelan-Charles) a dû se contenter de la 2e place à 19 secondes et termine également 2e au classement final du Superprestige. "C'était ma 14e deuxième place cette saison, mais c'est mieux ça que de ne pas être au niveau", a lancé Van Aert. "Mathieu van der Poel était le plus fort aujourd'hui et avec sept victoires en huit courses, il est le vainqueur légitime du Superprestige. Je suis heureux de ma deuxième place même si j'essaie toujours de gagner pour faire honneur à mon maillot arc-en-ciel."

Troisième de la course samedi, Laurens Sweeck (Era) a également fini sur le podium du classement final. "Le passage dans le sable était le point critique de ce cross. On pouvait y gagner du temps mais également tout perdre", a raconté Sweck, 23 ans. "J'ai terminé quatre fois à la troisième place lors des huit manches du Superprestige, assez que pour terminer sur le podium. C'est un sentiment toujours très agréable", a conclu Laurens Sweeck.