Vingt-et-unième de la première étape du Tour de Catalogne tracée lundi autour de Sant Feliu de Guíxols et marquée par la victoire de Michael Matthews mais surtout le malaise cardiaque à l’arrivée de Sony Colbrelli, Sylvain Moniquet s’est illustré dans le dernier kilomètre en sortant dans la bosse finale. "Ce n’était pas vraiment une attaque à 100 %, je cherchais surtout à un peu anticiper sur les gros bras et à ne pas prendre une cassure sur ceux-ci, commentait le Namurois. Sur les dernières courses que j’ai disputées (NdlR : 18e de l’Ardèche Classic et 29e de la Drôme Classic), j’ai pu constater que j’avais de très bonnes jambes et mes sensations étaient à nouveau excellentes ce lundi. Je pars donc avec l’idée très claire de tenter de jouer le classement général mais je verrai où cela me porte car le niveau général est très relevé ici."