"J'avais un très bon sentiment", a raconté Cavendish. "L'équipe a contrôlé toute la course. Tout se déroulait bien jusqu'à ce que je me retrouve pris en sandwich et perde de la vitesse. Je dois admettre que Tim Merlier était très fort aujourd'hui. La manière dont il est sorti était impressionnante. Il a lancé son sprint à un moment idéal et a été à fond. Je ne pouvais plus retrouver le tempo et je dois me contenter de la deuxième place. En être satisfait est une autre question. En fait, je ne le suis pas. J'aurais préféré gagner et cela aurait été possible avec un peu plus de chance."

Timothy Dupont (Bingoal-Wallonie Bruxelles) a complété le podium. "Tout s'est bien déroulé pour moi au sprint, jusqu'au dernier virage à droite. Mon coéquipier a attaqué au bon moment, mais Tim Merlier avait déjà commencé son sprint. J'ai dû dépasser mon équipier, cela m'a coûté du temps et je n'ai jamais pu rattraper Tim Merlier. Certainement pas avec le vent en sa faveur".

Dupont, vainqueur d'étape à l'Etoile de Bessèges cette saison, se dit "satisfait d'être sur le podium avec Tim Merlier et Mark Cavendish. Cela donne de la confiance pour l'avenir."