L'attente puis le soulagement: le Belge Tim Merlier a remporté sur le fil la Classic Bruges-La Panne mercredi en devançant d'un souffle le Néerlandais Dylan Groenewegen en Belgique.

Le sprinteur d'Alpecin-Fenix, coincé dans les balustrades, a attendu l'ouverture et les 150 derniers mètres pour produire son effort et de franchir la ligne d'arrivée avant le Néerlandais.

Le coureur de 29 ans a ensuite attendu la photo-finish et la confirmation des commissaires pour célébrer sa troisième victoire de la saison, la deuxième en World Tour après la 2e étape de la course Tirreno-Adriatico.

Le final tortueux et nerveux de Bruges-La Panne a été marqué par la chute du sprinteur allemand Pascal Ackerman (UAE) avant la flamme rouge.

Dans un parcours long de 207,9 kilomètres, au profil adouci profitable aux sprinteurs, le plateau était très relevé pour succéder à l'Irlandais Sam Bennett, vainqueur en 2021, avec notamment Cavendish, De Lie, Groenewegen, Pedersen ou encore Démare.

Déjà placé en début de saison avec une deuxième place lors de Milan-Turin la semaine dernière, le sprinteur d'Arkéa-Samsic, Nacer Bouhanni, a été trop court pour lever les bras pour la première fois de la saison et finit troisième.