Tim Wellens a remporté la cinquième étape du Tour d'Espagne en échappée. Le Belge s'est imposé devant ses compagnons Guillaume Martin et Thymen Arensman après un sprint en côte dans la ville de Sabiñanigo.

Le Belge de Lotto Soudal remporte ainsi sa première victoire de la saison et la première victoire de sa carrière sur le Tour d'Espagne.


Après une étape très disputée dans sa première partie, ce sont finalement ces trois coureurs qui ont réussi à prendre la bonne échappée. Le peloton a gardé le contrôle de l'échappée à distance mais aucun des trois hommes ne représentait une menace pour le classement général.

Tim Wellens en a profité pour grappiller des points pour le classement de la montagne et portera la tunique à pois bleus ce dimanche. Primoz Roglic a pris quelques secondes sur la ligne par rapport à ses adversaires et conserve son maillot rouge de leader.

"Il m'a fallu beaucoup de temps pour récupérer d'une grosse chute et retrouver de bonnes jambes", a confié Tim Wellens, 29 ans, qui décroche la première victoire de sa saison, la 29e de sa carrière, juste après l'arrivée. "J'avais un peu peur avant de venir, mais maintenant je suis super content de la victoire. C'était l'objectif de l'équipe de venir chercher au moins un succès d'étape. C'est super que ce soit déjà maintenant. Cela enlève du stress pour la semaine prochaine. Le course a été difficile. Cela a été plein gaz dès le départ durant les deux premières heures. Et j'étais content d'être dans le premier groupe qui a attaqué et ça a roulé parce qu'il y avait deux coureurs pour le classement général. Après on s'est retrouvé à deux puis à trois (avec le retour de Guillaume Martin, ndlr) et là aussi on a super bien roulé ensemble. On était trois à peu près du même niveau. Mais j'ai pu les battre à l'arrivée."