Le Belge, qui était pressenti pour participer à la semi-classique wallonne, est toujours malade.

Après avoir chuté au Nieuwsblad et avoir dû renoncer à Kuurne-Bruxelles-Kuurne en raison d'une gastro-entérite, Tom Boonen ne sera pas de la partie au Grand Prix Samyn, qui aura lieu le 1er mars prochain.

Toujours souffrant, l'équipe Quick-Step Floors a décidé de ne pas le faire courir lors de cette semi-classique. Tom Boonen, qui arrêtera sa carrière le 29 avril prochain, renouera avec la compétition le 8 mars, à l'occasion du Tirreno-Adriatico.

L'épreuve rend hommage à la mémoire du coureur nordiste José Samyn, décédé le 28 août 1969 des suites d'une chute au Critérium de Zingem. Pourtant, la course, qui ouvre traditionnellement le calendrier cycliste professionnel en Wallonie, a vacillé sur ces bases après les révélations à la fin décembre dernier d'importants détournements financiers par l'ex-trésorière dans les caisses de son association organisatrice

Les bonnes volontés et les forces vives locales ont convergé pour rendre possible la tenue de la 49e édition du GP Samyn. L'épreuve masculine se déroulera sur 202,2 kilomètres au départ de Quaregnon en direction de Dour où sera jugée l'arrivée après un passage dans la région des Monts de Frasnes. Le circuit local autour de Dour, long de 25,1 kilomètres et qui devra être bouclé à 4 reprises par les coureurs, sera pimenté par 16 tronçons pavés (4 par tour) qui ont été insérés dans le parcours en 2015, alors que l'arrivée de l'épreuve avait été déplacée dans le centre de Dour, là où elle se situe désormais.