Le champion de Belgique est la vedette de la nouvelle course à étapes d’ASO reliant Rotterdam à Anvers et retour

ROTTERDAM envoyé spécial en aux pays-bas eric de falleur

Ces dix dernières années, l’internationalisation du cyclisme est passée à la vitesse supérieure, mais, dans le même temps où des épreuves se créaient aux quatre coins du globe, de nombreuses courses de la vieille Europe, berceau historique de la discipline, disparaissaient, elles, du calendrier.

C’est pourquoi, il convient de saluer à sa juste mesure la naissance, ce matin, sur le coup de 10h55, sur le Pont Erasme à Rotterdam, de la World Ports Classic, une nouvelle course à étapes (deux), qui met en scène aujourd’hui et demain, le grand port néerlandais et son homologue belge d’Anvers.

C’est en marge du Grand Départ du Tour de France 2010 à Rotterdam que les autorités locales avaient demandé à Christian Prudhomme et ASO de perpétuer l’engouement généré par la Grande Boucle par un rendez-vous récurrent.

Deux ans plus tard, la World Ports Classics se disputera sur les routes du sud de la Hollande, notamment en Zélande où le vent (et la pluie attendue aussi) devrait jouer un rôle important (gare aux cassures et bordures), puis vers Anvers, terme de la première étape et départ de la seconde (et déjà dernière), demain où deux secteurs pavés font figure de temps forts d’une course à étapes qui risque de se jouer à la seconde, d’où l’importance des bonifications…

Sur un terrain totalement plat, ce sont a priori les sprinters, mais pas qu’eux, qui vont tirer leur épingle du jeu.

“Je serai l’un des protagonistes mais je ne suis pas le favori de la World Ports Classic, il y a d’autres coureurs qui sont en grande forme également et l’épreuve intervient dans une phase d’approche du championnat du monde, il conviendra donc d’être vigilant”, explique ainsi Tom Boonen qui en est la principale tête d’affiche avec Oscar Freire, Theo Bos, Kenny Van Hummel ou, surtout, André Greipel qui est, lui, l’homme à battre.

L’Allemand vient de s’illustrer au récent Tour du Danemark où ses deux succès d’étapes ont porté à vingt-deux le nombre de ses succès en 2012, soit le double, exactement, du champion de Belgique, vainqueur à onze reprises cette année.



© La Dernière Heure 2012