1e étape :
Giulianova - Francavilla al Mare


1. Ellis Rastelli (Ita/Liquigas)
les 202 km en 5 h 15:06 (moyenne: 39,035 km/h)
2. Vladimir Duma (Ukr) m.t.
3. Gabriele Colombo (Ita) m.t.
4. Abraham Olano (Esp) m.t.
5. Rik Verbrugghe (Bel) m.t.
6. Jose Luis Arrieta (Esp) m.t.
7. Mariano Piccoli (Ita) m.t.
8. Giuseppe Di Grande (Ita) m.t.
9. Marco Pantani (Ita) m.t.
10. Jan Hruska (Tch) m.t.
11. Ermanno Brignoli (Ita) m.t.
12. Dario Frigo (Ita) m.t.
13. Gilberto Simoni (Ita) m.t.
14. Wladimir Belli (Ita) m.t.
15. Oscar Camenzind (Sui) m.t.
16. José Azevedo (Por) m.t.
17. Massimo Strazzer (Ita) 0:37.
18. Danilo Hondo (All) 0:37.
19. Marco Magnani (Ita) 0:37.
20. Paolo Bossoni (Ita) 0:37.



Le classement général

1. Rik Verbrugghe (Bel/Lotto) 5 h 22:50.
2. Dario Frigo (Ita) à 0.09.
3. Jan Hruska (Tch) 0.13.
4. Abraham Olano (Esp) 0.15.
5. Gabriele Colombo (Ita) 0.18.
6. Mariano Piccoli (Ita) -
7. Wladimir Belli (Ita) 0.26.
8. Jose Azevedo (Por) 0.28.
9. Vladimir Duma (Ukr) 0.29.
10. Ellis Rastelli (Ita) 0.30.
11. Oscar Camenzind (Sui) 0.31.
12. Ermanno Brignoli (Ita) -
13. Gilberto Simoni (Ita) 0.33.
14. Giuseppe Di Grande (Ita) 0.34.
15. Jose Luis Arrieta (Esp) 0.39.
16. Marco Pantani (Ita) 0.49.
17. Andrea Noè (Ita) 0.51.
18. Marco Velo (Ita) 0.55.
19. Serhiy Honchar (Ukr) 0.56.
20. Jon Odriozola (Esp) -
21. Paolo Savoldelli (Ita) 1:01.
...
28. Ivan Gotti (Ita) 1:11.
29. Danilo Di Luca (Ita) 1:12.
32. Stefano Garzelli (Ita) 1:13.
33. Francesco Casagrande (Ita) -
82. Davide Rebellin (Ita) 2:25.
84. Mario Cipollini (Ita) 2:27.
92. Peter Luttenberger (Aut) 2:31.
97. Jan Ullrich (All) 2:34.

En direct du Giro

Francesco Casagrande est tombé dans le final du parcours entre Giulianova et Francavilla al Mare où il a rallié l'arrivée au sein du premier peloton, à la 48e place, à 37 secondes du vainqueur. Les radiographies qu'est allé passer ensuite le Toscan ont décelé une fracture du radius gauche. Casagrande ne pourra pas prendre le départ de la deuxième étape.

Rastelli, vainqueur de cette 1e étape du Giro, a signé sa 3e victoire professionnelle. Pro depuis 1998, ce coureur de 26 ans avait déjà remporté en 1999 une étape de la Bicyclette basque et cette année une étape du Regio Tour. Cette année, il a terminé 9e du Tour de l'Etna, 122e de Milan-San Remo, 72e de Liège-Bastogne-Liège et 29e de l'Amstel Gold Race. Il s'agit de la 12e victoire de la saison pour l'équipe Liquigas. (

Rik Verbrugghe: " La descente vers Chieti était dangereuse à mort. Je n'avais encore jamais vu cela. J'ai commencé la descente dans le sillage de Jeroen Blijlevens. Il prenait plus de risques que moi car je n'osais vraiment pas. Je ne voulais pas risquer de tout perdre dans cette descente. Un peu plus loin, mon opinion a été confortée lorsque j'ai vu Blijlevens pris dans une chute. J'avais perdu le contact avec le groupe Olano-Pantani mais Dario Frigo a d'abord comblé le trou puis je suis revenu avec quelques coureurs. Comme certains coureurs et sprinters ont perdu quelques secondes, je suis en meilleure position que samedi soir mais d'un autre côté, une avance de 9 secondes, ce n'est pas beaucoup. Heureusement que je peux compter sur une équipe forte."