Robbe Ghys a osé. Échappé pendant une longue partie de la course, le coureur Belge a devancé Evenepoel et Marchand dans un sprint à trois. De son côté, Remco a rassuré par sa facilité durant la course. Il a attaqué en compagnie de Victor Campenaerts à un peu plus de 30 km de l'arrivée pour revenir sur le groupe d'échappée. Ghys et Marchand ont été les seuls à pouvoir résister au retour du Brabançon.

A 6 km de l'arrivée, Campenaerts devait laisser filer ses compagnons d'échappée. Evenepoel, Ghys et Marchand se présentaient ensemble à l'arrivée pour se disputer la victoire au sprint. Ghys se montrait le plus rapide pour s'offrir, à 24 ans, le premier succès de sa carrière. Evenepoel prenait la deuxième place, devant Marchand. Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) réglait le sprint du peloton à 28 secondes. Jasper De Buyst (Lotto Soudal) complétait le top-5.

Le coureur du Wolfpack endosse le maillot Bleu de leader dès la première journée grâce au jeu des bonifications prises en cours d'étape avec un matelas déjà confortable sur la plupart de ses rivaux.

Ce jeudi, la deuxième étape sera un contre-la-montre où les puncheurs et les Flandriens pourront s'illustrer sur 11.2 kilomètres programmé à Knokke-Heist.