Debusschere savait dès le départ de cette 17e étape que sa journée serait compliquée. "J'ai été distancé dès la première ascension (non répertoriée, ndlr) après 20 kilomètres de course. Je m'attendais donc à souffrir."

Il a ensuite fallu faire un choix entre le sprinteur Coquard ou Debusschere. "Bryan a encore deux occasions de s'imposer, le choix a été vite fait. Dans le col de la Madeleine, je pouvais rester dans le groupe de Sam Bennett ou attendre Coquard. J'ai décidé de l'attendre avant de rouler pour lui dans la vallée. J'ai explosé au pied de la dernière montée et il a pu terminer dans les temps", a ajouté Debusschere, déçu de voir son Tour se terminer de la sorte. "J'ai tout donné mais je sentais que ça allait être compliqué. Je suis évidemment déçu, vous ne voulez pas rentrer à la maison de la sorte."

Bryan Coquard, dernier arrivé mais toujours en course, n'a pas manqué de remercier son équipier. "Au bout de l'effort. Un seul mot, merci Jens", a écrit le Français sur Twitter.