David Millar surprend les favoris

Joël Godaert

Le jeune Ecossais devance d'un souffle Lance Armstrong

FUTUROSCOPE Le Tour de France de l'an 2000 a débuté par une furieuse bagarre pour des poignées de secondes et une belle surprise. Devançant les grands favoris de l'épreuve et les spécialistes de ce genre d'exercice, l'Ecossais David Millar s'est joliment imposé dans cette toute première étape. Bien en machine, Millar, qui avait triomphé il y a une quinzaine de jours dans un contre-la-montre analogue (14,9 km) à Villeneuve-sur-Lot à l'occasion de la Route du Sud, a triomphé d'un souffle devant Lance Armstrong.
Longue de 16,5 km, cette manche initiale, a permis déjà d'y voir plus clair sur l'état de forme des différents prétendants. Des grands favoris, le dernier vainqueur, Armstrong a pris le meilleur départ. L'Américain n'est battu que de deux secondes par l'étonnant Millar. Jalabert qui, parti plus tôt dans l'après-midi, a longtemps occupé la première place du classement provisoire, termine troisième. Ullrich est à peine plus loin - une petite seconde du Français - alors qu'Alex Zülle a été légèrement décevant.
Mais que dire de Frank Vandenbroucke, visiblement pas encore dans l'allure, et qui a concédé plus d'une minute sur son équipier de Cofidis ? A noter aussi les performances en demi-teinte des grimpeurs, Virenque, Dufaux et surtout Pantani lequel est déjà distancé de plus de deux minutes. Ce n'était pas un prologue, mais une véritable première étape qui a idéalement lancé le Tour. Et ceux qui avaient joué Millar vainqueur de cette manche du Futuroscope méritent un joli coup de chapeau, même si l'Ecossais avait déjà témoigné d'évidentes dispositions dans ce genre d'exercice.
Millar a éclaté en sanglots à l'annonce de son succès. "J'ai l'impression d'être en train de rêver !"
C'est pourtant bien lui qui a endossé le premier maillot jaune !

suivez le Tour de France avec DHNet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be