Et de deux pour Tom Steels

Joël Godaert
Et de deux pour Tom Steels
©PHOTO NEWS

Cette fois, le Belge n'a laissé aucune place au suspense...

NANTES Ceux qui doutaient encore, sont définitivement convaincus: Tom Steels est bien l'homme le plus rapide du peloton à l'heure actuelle. A Nantes, Tom a obtenu sa seconde victoire en deux jours, devançant, cette fois, les Allemands Wust et Zabel. Dans un sprint d'une parfaite limpidité et alors qu'il avait été fort bien emmené par ses équipiers, l'Américain Rodriguez et, surtout, le solide Stefano Zanini, le coureur belge a fait tout l'étalage de sa forme et de sa science du sprint. Il a gagné avec près d'une longueur d'avance, prenant toutefois le soin, au contraire de dimanche, de lever les bras au ciel une fois l'arrivée franchie.

Du même coup, Steels a évidemment consolidé sa première au classement par points. Le maillot vert devrait devenir, au fil des étapes, une priorité pour le Belge.
Dans le même temps, en raison d'une chute à deux kilomètres de l'arrivée, David Millar a craint pour son beau maillot jaune. Au prix d'un bel effort, il est revenu, in extremis, sur la queue du peloton, conservant, jusqu'à ce mardi matin au moins, sa première place au classement général. Une vingtaine de coureurs ont cependant pris, à la faveur de cette chute, neuf secondes d'avance sur le peloton. Parmi eux, Ullrich et Jalabert qui se sont ainsi rapprochés de Lance Armstrong et de Millar.
Comme la veille, cette étape s'est terminée par un sprint. Comme dimanche aussi, deux hommes l'ont animé, Blaudzun et Voigt.
Ce mardi donc, ce sont réellement les choses sérieuses qui débutent, la manche chronométrée par équipes devant apporter de sérieux bouleversements au classement général. Les favoris devront compter sur l'appui total de leurs équipiers dans cet exercice particulier. Dans l'aventure, il est possible de perdre jusqu'à un maximum de sept minutes...



LE FILM DE L´ÉTAPE

A la poursuite de Voigt et de Blaudzun

km 0: 177 coureurs prennent le départ de la 3e étape à 13 h 35. Au menu, 161,1 km et trois sprints-bonifications.
km 25: Jens Voigt (Crédit Agricole) et Michaël Blaudzun (Memory Card) s'échappent.

km 31: le sprint-bonification d'Argenton-l'Eglise est remporté par Voigt devant Blaudzun. 50 secondes plus tard, O'Grady remporte le sprint du peloton.

km 55: l'écart est passé à six minutes en faveur des deux fuyards. Comme dimanche, les Cofidis décident d'entamer la poursuite.

km 87: le sprint-bonification de Jallais est enlevé par Voigt devant Blaudzun. Kirsipuu prend la troisième place. L'écart est retombé à 4.22

km 128: le sprint-bonification de Bel-Air est, cette fois, remporté par Blaudzun devant Voigt. 2.47 plus tard Christophe Mengin prend la troisième place.

km 141: au moment d'entamer les vingt derniers kilomètres, le peloton, qui a sérieusement accéléré l'allure, s'est rapproché à moins d'1.30 des deux leaders. Chute, sans gravité, de Mario Aerts. Quelques kilomètres plus tard, Voigt et Blaudzun se relèvent et sont repris.

km 159: chute à deux kilomètres. Le maillot jaune David Millar fait partie des victimes, mais il réussit à revenir en queue de peloton. Cette chute provoque une cassure, une bonne vingtaine de coureurs figurant dans le premier groupe.

km 161,5: remarquablement emmené par ses équipiers, Rodriguez d'abord, Zanini ensuite, Tom Steels s'impose pour la deuxième fois en deux jours.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be