''Menteur absolu''

''Menteur absolu''
©EPA

Lance Armstrong renvoyé devant le tribunal pour diffamation publique

PARIS Le coureur cycliste américain Lance Armstrong, six fois vainqueur du Tour de France, est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris pour diffamation publique envers le coureur italien Filippo Simeoni, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Le procès ne devrait pas avoir lieu avant mars 2006, a-t-on précisé de même source.

Lance Armstrong a été mis en examen mi-mars pour «diffamation publique» par le juge parisien Thomas Cassuto chargé d’instruire une plainte de 2003 du coureur italien qui jugeait diffamatoires les propos tenus à son encontre par Lance Armstrong dans un entretien accordé au quotidien français Le Monde daté du 18 avril 2003. Le coureur de l’US Postal (son équipe à l’époque des faits) le qualifiait de «menteur absolu» pour avoir témoigné en février 2002 contre le Dr Michele Ferrari, accusé d’avoir distribué et administré des substances dopantes à plusieurs coureurs cyclistes de haut niveau.

Le tribunal de Bologne a condamné le 1er octobre 2004 le Dr Ferrari à un an de prison avec sursis, pour fraude sportive, et exercice abusif de la profession de pharmacien. Le Dr Ferrari avait été en revanche relaxé de l’accusion de distribution de produits dopants dangereux pour la santé. Ce médecin conseille Lance Armstrong dans sa préparation depuis 1995, ce dont le coureur américain ne s’est jamais caché en dépit des polémiques.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be