Un superbe Tom Boonen

Jorge Toleda
Un superbe Tom Boonen
©Photonews

Le vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix enlève, au sprint, la 2e étape

LES ESSARTS Superbe Tom Boonen ! Dans un sprint de très haut niveau et disputé sur des routes tortueuses, il a magnifiquement émergé, devançant, nettement, ses plus redoutables adversaires, Hushovd et McEwen en particulier. Vainqueur, l'an dernier, de la dernière étape du Tour, il a enlevé la première qui se déroulait en ligne de cette Grande Boucle 2005. Il obtient ainsi son troisième succès d'étape sur l'épreuve qu'il n'entame que pour la seconde fois de sa carrière.

"Les derniers kilomètres étaient compliqués, cela tournait beaucoup et il était difficile de bien s'organiser en équipe. De plus, Philippe Gilbert m'avait dit que l'arrivée était en légère montée et je me méfiais. Trentin et Zanini m'ont bien piloté vers la tête. Dans l'ultime virage, j'étais en quatrième position. Robbie McEwen est passé à l'attaque, je l'ai contré, je l'avoue, sans trop de problèmes".
Boonen rayonnait. Il venait, en effet, de s'imposer nettement, témoignant qu'il est sans doute l'un des sprinters les plus puissants de ce Tour 2005.

Pour le reste, cette étape n'a pas modifié le visage du Tour, comme on s'y attendait d'ailleurs. Zabriskie est toujours en jaune, sa formation CSC l'ayant protégé et s'étant chargé de réduire à néant la longue échappée menée par quatre coureurs, Bodrogi, Voeckler, Calzatti et Canada. Ces derniers n'ont cependant pas perdu leur journée, l'ancien champion de France et héros du Tour 2004, endossant le premier maillot à pois de l'épreuve, alors que Tom Boonen a pris, au passage, le maillot vert qu'il convoite ouvertement.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be