«Je reviendrai pour gagner»

David Lehaire

Touché au genou, Alejandro Valverde a abandonné hier
MONTPELLIER Alejandro Valverde ne fait aujourd'hui plus partie du peloton à l'heure d'entrer dans les Pyrénées. Le vainqueur de l'étape de Courchevel a dû mettre définitivement pied à terre après 76 kilomètres de course. En cause: une inflammation du genou gauche, touché lors du contre-la-montre par équipe, le... quatrième jour de l'épreuve. «Je me suis blessé ce jour-là mais j'avais l'impression que cela ne m'empêcherait pas de continuer ma route jusqu'à Paris. Malheureusement, les changements de climat depuis lors ont fait gonfler mon genou. Et là, ça ne va plus», lança celui qui était cinquième du général au moment de son abandon.

Le Tour est donc privé de l'un de ses vainqueurs d'étape mais aussi et surtout d'un des rares coureurs à ne pas avoir cédé en montagne face à Lance Armstrong. A vingt-trois ans, celui que toute l'Espagne attend comme le successeur de Miguel Indurain, est, bien sûr, déçu. «J'ai prouvé que j'étais apte à faire du dégât en montagne. Aussi, je reviendrai pour gagner le Tour. Et ce, dès l'an prochain.»

C'est vrai que le destin de ce garçon semble en marche. S'il parvient à s'améliorer dans les épreuves chronométrées, il faudra à coup sûr compter sur lui. Et dès demain! Car il a déjà montré que sa classe est immense.

Enfant, il ne perdait pas la moindre course à laquelle il prenait part. Ce, à un point tel que, parfois, les organisateurs lui demandaient de lever le pied pour laisser gagner d'autres coureurs. Des parents vinrent même le trouver dans ce but. Mais le garçon ne voulait rien entendre. Hier, c'est contraint et forcé qu'il a écouté son corps lui prier d'arrêter les frais.

Un coup dur pour le Tour, assurément!

© Les Sports 2005

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be