Alexandre Vinokourov va quitter T-Mobile

Avant le départ du Tour de France, l'équipe américaine Discovery Channel de Lance Armstrong avait reconnu s'intéresser à Vinokourov

PAU Le cycliste kazakh Alexandre Vinokourov va quitter T-Mobile à l'issue de la saison en cours pour espérer devenir à son tour leader d'une équipe et remporter le Tour de France, a annoncé mercredi la formation allemande.

T-Mobile a expliqué qu'à l'issue des négociations menées mardi à Pau, Vinokourov, 31 ans, avait décidé de rejeter l'offre de prolongation de contrat formulée par son employeur.

Vinokourov, troisième du Tour de France 2003, a fait part de sa décision à la direction sportive de T-Mobile avant le départ de la 17e étape du Tour de France.

"Alexandre veut saisir encore une fois sa chance de gagner le Tour de France en étant le leader d'une formation", a expliqué Olaf Ludwig, l'un des directeurs sportifs de l'équipe allemande.

"Nous regrettons sa décision, mais nous comprenons également ses motivations", a-t-il ajouté.

Au sein de la formation T-Mobile, "Vino", comme le Kazakh est surnommé dans le peloton, était barré par Jan Ullrich, vainqueur du Tour de France 1997, et par l'émergence d'un autre cycliste allemand, Andreas Klöden, 2e du Tour de France 2004.

Vinokourov, dont le conseiller et agent est l'ancien cycliste suisse Tony Rominger, en était bien conscient.

"Jan est allemand et roule pour une formation allemande. Notre sponsor a ses priorités: si je roulais dans une équipe kazakhe, cela serait exactement la même chose pour moi", a-t-il déclaré à l'agence d'informations sportives SID.

"Je veux avoir la possibilité dans les deux à trois années à venir d'atteindre les plus grands succès", a-t-il ajouté.

Vers une équipe française

"Je lui ai fait une offre mardi lui donnant toute liberté. Mais il est clair que le leader pour le Tour de France reste Jan Ullrich", a souligné de son côté Olaf Ludwig, qui va succéder la saison prochaine à Walter Godefroot à la tête de l'équipe T-Mobile.

Vinokourov, actuellement 9e au classement du Tour de France et vainqueur à Briançon de la 11e étape, avait rejoint la formation T-Mobile, alors nommé Deutsche Telekom, en 2000.

L'avenir du vice champion-olympique de Sydney (derrière Ullrich et devant Klöden, 3e) pourrait se jouer en France, son pays d'adoption bien plus que l'Allemagne:
Il parle bien français et très peu allemand; il est résident monégasque et a été découvert en 1997 à Saint-Etienne par Vincent Lavenu, actuel directeur sportif de l'équipe AG2R.

Avant le départ du Tour de France, l'équipe américaine Discovery Channel de Lance Armstrong avait reconnu s'intéresser à Vinokourov, mais le champion du Kazakhstan est également en sérieux pourparlers avec une ou plusieurs formations françaises, l'équipe Crédit agricole semblant tenir la corde.

Professionnel depuis 1998 d'abord sous les couleurs de l'équipe française Casino, Vinokourov a notamment remporté la classique Liège-Bastogne-Liège en 2005, Paris-Nice (en 2002 et 2003), le Critérium du Dauphiné Libéré (1998) et le Tour de Suisse (2003).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be