RÉACTION Janek Tombak

D. L.

«J'avais le temps»

REVEL L'image était assez inhabituelle. Elle sera même passée en boucle mercredi soir sur les chaînes de télévision: Janek Tombak, le coureur estonien, fermait la marche du peloton quand les barrières d'un passage à niveau sont descendues, obligeant le coureur Cofidis à se plier en deux pour passer... «C'est en revoyant les images que j'ai compris que c'était un peu juste, explique-t-il. Sur le moment même, j'étais convaincu que j'avais le temps de passer. Certes, j'ai dû m'abaisser et accélérer mais c'était cela où je perdais cinq minutes sur le reste du peloton. Je m'étais mis en queue de celui-ci pour prendre des bidons.» Discret depuis le début de ce Tour, Tombak est donc sorti de l'ombre d'une façon aussi originale qu'imprudente...

© Les Sports 2005

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be