20e étape - Hushovd à l'arrivée comme au départ

Dans la dernière étape, le Norvégien s'impose devant le maillot vert, Mc Ewen
PARIS Le Norvégien Thor Hushovd a terminé dimanche le Tour de France cycliste comme il l'avait commencé, par une victoire, cette fois dans le sprint qui a conclu la vingtième étape (154,5 km), sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris.

Hushovd, qui avait gagné le prologue de Strasbourg le 1er juillet, a imposé sa puissance à Paris aux dépens de l'Australien Robbie McEwen, devancé de plusieurs longueurs.

A 28 ans, le Norvégien de l'équipe Crédit Agricole -très populaire dans son pays- a porté son total personnel à quatre victoires dans la Grande Boucle.

La course n'a véritablement commencé qu'au premier passage sur la ligne, à 52 kilomètres de l'arrivée, au début des huit tours de circuit (6,5 km).

Le Russe Viatcheslav Ekimov, 40 ans, est entré en tête sur le circuit final, en guise d'hommage voulu par ses compagnons pour sa dernière année dans le peloton. Ekimov, champion olympique du contre-la-montre à Sydney (2000), a bouclé son quinzième Tour de France, près du record du Néerlandais Joop Zoetemelk (16 participations).

Fait remarquable, l'ancien prodige de l'école soviétique n'a jamais abandonné depuis qu'il a débuté dans la Grande Boucle en 1990. Ekimov intégrera l'an prochain la direction sportive de l'équipe Discovery Channel, en tant qu'adjoint.

Aucune échappée n'a pu se développer malgré plusieurs tentatives sur le circuit d'arrivée, la dernière à porter au crédit de l'ancienne équipe de l'Américain Lance Armstrong qui n'a pu desserrer l'étreinte des sprinteurs. Une cassure dans le dernier kilomètre a permis à l'Espagnol Oscar Pereiro de grignoter deux secondes au vainqueur final, Floyd Landis.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be