Se remplir les poches sur la ligne

Julien Gillebert

Quelques mètres avant le départ, un stand propose fruits et barres énergétiques aux coureurs

MAZAMET Une dizaine de minutes avant le départ d'une étape du Tour de France, l'ambiance et la tension montent toujours d'un cran. Les cris des nombreux spectateurs présents se font de plus en plus forts, avec les vedettes et stars du peloton qui sortent au dernier moment de leur bus d'équipe pour venir signer la feuille de départ, sur le podium de présentation, où l'incontournable Daniel Mangeas, la voix du Tour, assure l'animation sonore et la présentation des coureurs.

Alors que les voitures de directeurs sportifs commencent à rallier la ligne de départ, les coureurs affluent de toutes parts. Et la plupart font une petite pose au stand Po- werbar, situé à quelques mètres de la ligne du lancement de l'étape. Un étalage qui présente des fruits : abricots, prunes, pêches... Mais ce stand propose également un grand choix de barres de céréales et autres barres ou gels énergétiques. Si les soigneurs des équipes s'occupent de fourguer dans les poches arrière des maillots de leurs coureurs de quoi manger en course, tout en préparant les musettes qu'ils livrent aux différents ravitos de l'étape, avec leur particularité (des tartelettes au riz chez Predictor-Lotto...), les participants de la Grande Boucle complètent leurs emplettes à cet étalage.

Si peu de coureurs prennent des fruits sur la ligne de départ, au contraire des membres des voitures suiveuses, ils prennent de nombreuses barres de céréales et énergétiques.

"Nestlé est un des sponsors principaux du Tour de France" , explique Eric Dussolier, le responsable du stand Powerbar de départ. "Avec ses marques Aquarel, l'eau distribuée au niveau de la caravane et du Tour, et les produits énergétiques Powerbar. Si l'encadrement des équipes fournit une grande partie du ravito à ses coureurs, nous leur fournissons aussi de nombreux produits. Soit directement, soit via ce stand, facilement accessible aux coureurs avant le départ."

Tout en discutant, Vinokourov, Cancellara, Hoste et autre Hincapie passent, en effet, en coup de vent se ravitailler, quasiment les yeux fermés. "J'adore tenir ce stand" , termine Eric Dussolier. "Nous sommes en première ligne et nous côtoyons donc souvent les coureurs. Il y a quelques années, une fois qu'il faisait chaud, toute l'équipe US Postal de Lance Arm- strong s'était installée à l'ombre de ce stand, avant le départ d'une étape. Je bosse toute l'année à Disneyland. Mais juillet, c'est sacré : je prends un mois de vacances pour pouvoir venir sur le Tour !"



© La Dernière Heure 2007

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be