Vinokourov renaît de ses cendres

E. d.F.
Vinokourov renaît de ses cendres
©Photonews

Le Kazakh, moribond dimanche, s'est imposé hier, signant son deuxième succès d'étape

Résultats et classements

Le blog du Tour


LOUDENVIELLE Alexandre Vinokourov est un coureur de talent. De caractère aussi ! Grand favori du Tour, le Kazakh a vu son rêve s'envoler en début d'épreuve quand une chute lui a bousillé les deux genoux, le diminuant pour la traversée des Alpes où "Vino "a laissé des plumes et ses espoirs d'enfin enlever la Grande Boucle.

Sa résurrection, samedi dans le chrono, n'avait fait que reporter d'un jour la mise à mort du leader d'Astana, en totale déroute avant-hier lors de la première étape des Pyrénées où, victime d'une nouvelle chute, il avait concédé près d'une demi-heure.

"C'est la têtequi a lâché dimanche"

C'est la tête qui a lâché dimanche, j'avais pourtant de bonnes jambes, mais je n'arrivais pas à me transcender ", disait hier le vainqueur de l'étape à sa descente de machine. "La chute m'a complètement déstabilisé, elle a aussi perturbé mes capacités de récupération. Mais je me suis ressaisi et dans l'équipe, on m'a dit que je pouvais encore essayer de gagner des étapes. Je ne pouvais pas laisser tomber mes partenaires après le formidable travail qu'ils avaient effectué pour moi. C'est pour cela que ce matin, je suis reparti, au courage, avec une nouvelle motivation, et voilà que je m'impose. J'ai eu raison !"

Le chef de file de l'équipe Astana n'a pas définitivement baissé les bras, donc. Il compte d'ailleurs aider encore son équipier Andreas Klöden lors des prochains jours. "J'espère qu'il montera sur le podium à Paris" , dit Vinokourov. "C'est encore possible, je ferai tout ce que je peux pour l'aider dans ce sens mercredi, pour la dernière étape des Pyrénées. Et qui sait, ensuite, si je ne vais pas encore gagner une nouvelle étape, samedi, lors du dernier chrono ?"

Ce diable de Vinokourov en est bien capable, en effet !



© La Dernière Heure 2007

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be