Schleck: l'occasion ratée de 2010

Schleck: l'occasion ratée de 2010
©AP

L'incident mécanique du Port de Balès a sans doute coûté l'an passé le Tour de France à Andy Schleck

LES HERBIERS Il a rallié Paris à 39 secondes d'Alberto Contador, le temps exact perdu le jour de l'étape de Luchon.

"Il a loupé une occasion de gagner le Tour", analyse avec le recul son ancien directeur sportif Alain Gallopin. "Il le perd sur un saut de chaîne. Mais, s'il avait mieux connu Alberto, il l'aurait attaqué plus tôt à Morzine".

Ce jour-là, le cadet des Schleck avait gagné l'étape mais distancé Contador de quelques secondes seulement.

Dans l'Equipe jeudi, le Luxembourgeois s'est expliqué sur son choix. "Je savais à quoi il fallait précisément s'attendre: le haut était plat avec vent de face. En attaquant plus tôt, je serais sorti d'un groupe d'une douzaine de types qui allaient très vite s'organiser derrière moi. Je pense que je n'aurais gagné ni l'étape ni mes dix secondes. Pour moi, c'était la seule option possible ce jour-là."

Andy Schleck est revenu aussi sur les évènements du Port de Balès, où son élan fut coupé par un malencontreux saut de chaîne, juste avant que Contador parte en contre-attaque: "J'ai vraiment été déçu par son attitude ce jour-là."

"Le jour qui a suivi, il est venu s'excuser, a rapporté Andy Schleck. Je lui ai dit en anglais: "I forgive but I don't forget ("Je pardonne mais je n'oublie pas"). Je crois qu'il a compris".

© La Dernière Heure 2011


Suivez le Tour de France en direct et en intégralité sur notre site dès samedi

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be