Marc Sergeant: "La série de Gilbert ne pouvait durer indéfiniment"

Marc Sergeant: "La série de Gilbert ne pouvait durer indéfiniment"
©Photo News

On peut maintenant tout miser sur Van den Broeck, notre leader pour le classement général

MUR-DE-BRETAGNE "Quelque part, je m'attendais à ce qui s'est passé", a déclaré Marc Sergeant à l'issue de la 4-ème étape du Tour de France. "La série de Philippe Gilbert ne pouvait durer indéfiniment. Toutes les séries ont une fin, c'est la loi du sport. C'est pourquoi j'étais très heureux de la victoire de Phil samedi."

"Au début, tout se passait idéalement. Jurgen s'en va et Phil pensait que ça pouvait être la rampe de lancement idéale", a expliqué Marc Sergeant. "Mais la machine s'est enrayée. Bien sûr, on peut dire que ce n'était pas à Phil de boucher le trou avec Van den Broeck, qu'il aurait du laisser le travail à un autre. Je n'entrerai pas dans ce débat. L'essentiel, c'est d'avoir vu un bon Van den Broeck. On doit puiser du courage dans sa prestation. On peut maintenant tout miser sur notre leader pour le classement général. Nous allons laisser le poids du Tour à d'autres équipes, dès demain. On va arrêter de travailler, c'est maintenant le tour des autres formations."

Jurgen Van den Broeck était lui satisfait de sa prestation à l'issue de l'étape. "La mission est accomplie puisque j'ai terminé dans le premier groupe. J'ai facilement tenu mon rang et quand j'ai vu que certains décrochaient, j'ai remis le grand plateau pour accélérer. Je pensais avoir bien préparé le terrain pour Philippe Gilbert, mais il n'avait visiblement pas les super jambes de ces derniers jours. Phil n'a cette fois pas pu faire la différence."

© La Dernière Heure 2011


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be