Tom Boonen : "Chaque kilomètre était un kilomètre de trop"

Tom Boonen : "Chaque kilomètre était un kilomètre de trop"
©Photonews

"J'ai eu beaucoup de problèmes pour me concentrer aujourd'hui"

CHATEAUROUX Tom Boonen a abandonné vendredi le Tour de France cycliste, lors de la 7e étape, disputée sur 218 km entre le Mans et Châteauroux.

L'ancien champion du monde de 2005 et maillot vert de l'épreuve, qui se plaignait de maux de tête après sa chute de mercredi lors de la 5e étape, a quitté le Tour alors que le peloton se situait à 125 km de l'arrivée, avouant que "chaque kilomètre était un kilomètre de trop".

"J'ai eu beaucoup de problèmes pour me concentrer aujourd'hui", a déclaré Tom Boonen au micro de la RTBF. "Déjà hier soir, je ne me sentais pas trop bien. Ce matin, j'ai essayé de prendre le départ, mais chaque kilomètre était un kilomètre de trop. La chute d'il y a deux jours était vraiment dure. Au début, je n'ai pas vraiment pensé que c'était un problème, mais aujourd'hui, ce n'était plus possible".

Boonen, blessé et distancé dans une chute survenue mercredi sur la route du cap Fréhel, est monté peu avant 15h00 à la place avant de la voiture de Wilfried Peeters, son directeur sportif.

"Tom souffrait déjà de vertiges jeudi à la suite de son choc à la tête survenu mercredi lors de sa lourde chute", a expliqué Wilfried Peeters.

"Ces maux de tête sont devenus de plus en plus importants vendredi. Comme Tom ne parvenait plus à se concentrer, cela devenait trop dangereux pour lui de continuer".

© La Dernière Heure 2011


Mark Cavendish: "Je mets les autres courses au second plan"

Le sprinteur de l'île de Man, qui s'est imposé sur les lieux de sa première victoire sur la Grande Boucle, en 2008, en est à sa 17e victoire sur le Tour, soit la moitié du record d'Eddy Merckx.

Un objectif auquel il dit ne pas penser. "Ce n'est pas le but. Je veux juste continuer à gagner, autant que possible, qu'importe le nombre. Je ne suis pas Eddy Merckx. Je gagne simplement aussi souvent que je peux. Je veux venir aussi souvent que je peux sur le Tour, en forme, avec la meilleure équipe possible. Cette course est tellement importante, ce sera toujours un but pour moi de remporter des étapes sur le Tour."

"Toute ma saison est axée dans le but de réussir au Tour de France", a ajouté Cavendish. "J'ai grandi avec cette course. Quand j'étais petit, c'est la seule course qui était retransmise, le Giro par exemple ne l'était pas. Gagner sur le Tour, c'était ce que je voulais faire. Châteauroux (en 2008) est ma première grande victoire. Depuis, je veux continuer à renouveler cet exploit. Ca ne veut pas dire que les autres courses sont secondaires, c'est juste que moi, je les mets au second plan pour être bon ici."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be