Andy, battu mais content

Eric de Falleur

Pour la troisième fois de suite, le cadet des Schleck finit deuxième du Tour. Il garde confiance et optimisme pour le futur

Pour la première fois, deux frères, Andy et Frank Schleck, sont montés sur le podium final du Tour de France. Mais pour les Luxembourgeois, c’est une nouvelle cruelle défaite avec les pires places en récompense. Deuxième et troisième…

“Je suis un peu déçu parce que je voulais gagner ce Tour, j’avais ça dans la tête, mais je suis content quand même” , explique Andy Schleck qui, lui-même, est devenu le premier coureur à finir trois fois de suite deuxième de la Grande Boucle. “Je reviendrai, je n’ai que 26 ans, je suis encore jeune. On savait que ce serait difficile car Cadel est un super rouleur et avant le départ, j’avais dit qu’il serait un client sérieux pour la victoire et il n’y a jamais qu’un gagnant. Je n’ai aucun regret, je suis confiant pour l’avenir. Je reviendrai pour gagner. Je ne rentre pas à la maison comme perdant, je suis fier d’être deuxième, et très, très fier d’être sur le podium avec mon frère. On voulait le jaune, on finit 2e et 3e… C’est le rêve de toutes les familles. Ma mère est là, mon père est là, ils sont fiers de nous.”

Battu deux fois par Alberto Contador, Andy Schleck tombe cette fois sur Cadel Evans. Pourtant, il n’a pas perdu le Tour dans le contre-la-montre de samedi, où il a réussi une honnête performance, mais plus vraisemblablement dans les Pyrénées. Comme son frère, l’ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège a trop calqué sa course sur Contador, alors en difficulté, et commis des erreurs tactiques, à l’image de sa montée de l’Alpe d’Huez, où il a couru derrière Contador au lieu de laisser Evans faire le boulot, ou du début de cette étape quand il a sauté dans la roue de l’Espagnol, puis collaboré avec lui dans le Galibier. “J’ai gagné une étape (NdlR : précisément celle du Galibier), explique le coureur grand-ducal. Je finis deuxième, je suis heureux d’être à Paris, d’en avoir fini, content de revoir ma famille, ma copine, mes amis, mais je le redis, je vais revenir l’an prochain pour gagner le Tour de France.”



© La Dernière Heure 2011

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...