Lance Armstrong, ce "terrifiant tricheur"

JC
Lance Armstrong, ce "terrifiant tricheur"
©AFP

Le septuple vainqueur du Tour de France est sous le coup d'une procédure de l'Agence américaine antidopage. Il reste fidèle à sa ligne de défense

NICE Lance Armstrong va-t-il être finalement rattrapé par la patrouille sept ans après sa dernière victoire au Tour de France?

Si l’étau semble se resserrer sur le septuple vainqueur du Tour après la procédure lancée par l'Agence américaine antidopage (USADA), Lance Armstrong se montre toujours aussi serein et reste fidèle à la ligne de défense qu'il a adoptée depuis le début des accusations.

"J'ai été avisé que l'USADA, une organisation financée par l'argent des contribuables mais gouvernée seulement par ses propres règles, avait l'intention de reprendre des allégations discréditées remontant à plus de 16 ans pour m'empêcher de faire des compétitions de triathlon et essayer de me déposséder de mes victoires sur le Tour de France", a-t-il fait savoir via un communiqué.

Pour d'autres, la culpabilité du Texan ne fait plus aucun doute. Ainsi, le journal l'Equipe annonce la fin du mythe Armstrong en titrant "L'imposture est finie".

Pour le quotidien français, les preuves recueillies par l'USADA prouvent que "Lance Armstrong fut un terrifiant tricheur".

"LA" réfute toujours ces accusations et n'apporte aucune valeur à ces éléments du dossier. "Ces charges sont sans fondement, motivées par le dépit et construites à travers des témoignages achetés et payés par les promesses de l'anonymat et l'immunité", poursuit le tri-athlète.

Une chose est sûre, cette procédure empêchera Lance Armstrong de pratiquer sa nouvelle passion. Il n'est plus le bienvenu sur le prochain Ironman de Nice.

© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be