Hincapie manifestement ennuyé

Ph. V.H.
Hincapie manifestement ennuyé
©Photo News

L'Américain a répondu à la presse, mais n'a pas été très prolyxe

SAINT-QUENTIN Au contraire de Leipheimer, qui est sorti devant la presse pour ne rien lui dire, George Hincapie a eu le courage de répondre aux questions, même s’il ne révéla évidemment pas le moindre secret sur cette affaire.” Je suis déçu que l’on remette cela sur le tapis une nouvelle fois” , a-t-il dit. “J’ai toujours essayé de faire les choses justes pour ce sport. Maintenant, je suis là pour faire mon travail et je vais essayer de me concentrer là-dessus. BMC n’a rien à voir avec cela, Cadel est ici pour essayer de gagner le Tour et je vais tenter de l’aider.” À la question de savoir s’il avait parlé à Armstrong ces derniers temps, Hincapie a répondu : “Je ne l’ai pas eu depuis un moment. Je suis triste qu’il traverse cela. Il a accompli tant de choses pour ce sport. Ce qu’il a fait est incroyable.” Hincapie demeure l’un des vrais amis du Texan. C’est contraint et forcé qu’il avait témoigné, sous serment, au fédéral contre son ex-leader. S’il ne veut pas être accusé de parjure, passible de prison aux États-Unis (voyez l’affaire Marion Jones), Hincapie devra répéter ses accusations devant la commission sportive. Notez qu’il n’y a pas de fumée sans feu en ce qui concerne la fameuse suspension de 6 mois, qui serait indulgemment infligée aux coureurs ayant témoigné contre Armstrong. Hincapie, avant cette affaire, n’avait jamais parlé de retraite sportive; or, juste avant le Tour, le Californien a annoncé qu’il raccrocherait son vélo au clou en fin de saison. Étonnant revirement dans son chef. Et si cette fameuse suspension de 6 mois y était pour quelque chose… ?



© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be