Evans craint pour son avenir chez BMC

L'Australien sort d'un Tour catastrophique, et a des doutes quant à son avenir.

ANP
Evans craint pour son avenir chez BMC
©Photonews

L'Australien est en proie au doute. C'est ce qu'il a confié ce dimanche au Sydney Morning Herald, le quotidien de son pays. A 36 ans, Cadel Evans ne s'interroge pas uniquement sur ses chances d'obtenir encore un bon classement dans une épreuve comme le Tour mais tout simplement sur son avenir dans l'équipe BMC.

Dans les prochains jours, le coureur de l'équipe BMC va se mettre à table avec sa direction afin de voir si celle-ci compte toujours sur lui. "Le Tour de France n'est pas une course individuelle. Je souhaite savoir comment la direction envisage l'avenir et si elle a toujours confiance en moi".

Troisième du Giro, le vainqueur du Tour 2011 figurait parmi les favoris de cette 100ème édition mais il n'a jamais été en mesure de confirmer ce pronostic. Son classement au départ de la dernière étape: 39e à 1h30:57 du leader Chris Froome.

La saison dernière, Evans n'avait pas conservé son titre. Il a terminé 7e et son équipier Tejay Van Garderen (24 ans) l'a devancé de deux places. Cela n'a pas empêché la direction d'en faire son leader. En tout cas, le jeune Américain n'a pas fait mieux (44e à 1h38) "Je veux bien continuer mais alors tout le monde doit être derrière moi. Ce sera un des sujets de la discussion. Ce n'est pas le bon moment pour en parler ou d'en dire plus", a conclu Evans.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be