Bardet aidé par les coureurs français du peloton pour vaincre Froome ? (VIDEOS)

R.H.

A l'issue de sa victoire à Foix, Warren Barguil (Sunweb) avait déclaré: " J'espère être de la partie dans les Alpes pour aider Romain à gagner le Tour." Pourtant Romain Bardet court pour une équipe rivale, AG2R La Mondiale. De là à imaginer une alliance française dans les pentes alpines pour permettre au troisième du général de porter le précieux maillot jaune, toujours le bien de Chris Froome, lors de l'arrivée à Paris ?

D'après nos confrères du journal L'Equipe, rien n'est moins sûr. Le manager d'AG2R, Vincent Lavenu, doute qu'une "alliance française puisse exister. Des alliances de circonstance, oui. La course créé ces alliances naturelles. Et les défait. Les mêmes coureurs peuvent avoir un intérêt de rouler ensemble un jour, puis un intérêt contraire le lendemain."

De son côté, le porteur du maillot à pois, Warren Barguil, tempère ses propos. "Je ne vais pas aller me sacrifier si je n'ai rien au bout. Il y a mon intérêt personnel aussi." Vincent Lavenu va plus loin encore en parlant du caractère des Français, très éloigné de la solidarité des Colombiens ou encore des Italiens. "Comment l'expliquer ? La nature des Français. On a plein de qualités en France. Mais on est râleurs, on est jaloux. On a rarement vu des alliances françaises."

Bien qu'Emmanuel Hubert, le manager de l'équipe Fortuneo-Oscaro, a déclaré au Parisien que ses coureurs n'hésiteraient pas à "donner un bidon ou un coup de main" au leader d'AG2R, Romain Bardet devra surtout compter sur son équipe. Cela a notamment été le cas ce mardi, lors du coup de bordure réalisé par les Sky. Sans son coéquipier, et champion de Belgique, Olivier Naesen il ne serait probablement jamais revenu dans le bon groupe.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be