L'édito: le Tour a failli tomber dans le Piège

Eric de Falleur
L'edito: le Tour a failli tomber dans le Piège
©Montage DH
L'édito est signé Eric De Falleur.
Comme il est devenu en un peu plus d’un siècle une énorme caisse de résonance, il arrive que le Tour, dont les images télévisées sont retransmises dans 190 pays, soit pris en otage. Et donc surtout ses coureurs. 
Ce fut le cas, ce mardi, peu après le départ de la 16e étape qui menait le peloton de Carcassonne à Bagnère-de-Luchon quand une vingtaine d’agriculteurs de la région de La Piège (dans l’Aude) voulurent bloquer la course. En fait d’images, nous eûmes droit à une empoignade entre gendarmes et manifestants, le tout sur fond de gaz lacrymogènes qui incommodèrent le peloton à son passage, quelques minutes plus tard. Rien à voir donc avec les fumigènes tirés ces jours derniers par des idiots devant les coureurs et qui sont désormais interdits. 
Fallait-il pourtant, pour qu’ils en arrivent à ces extrêmes, que ces agriculteurs,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité