Eddy Merckx: "Merci les Belges!"

Présent au départ de Binche, le Bruxellois a dit au revoir au Tour lundi.

Q. F.
Eddy Merckx: "Merci les Belges!"
©Photonews

Présent au départ de Binche, le Bruxellois a dit au revoir au Tour lundi.

Installé à l’étage d’un bus protocolaire du village départ, Eddy Merckx semble appuyé sur le bouton play d’un lecteur audio dès qu’il se lève et que son visage apparaît alors au public faisant le pied de grue en contrebas. "Eddy, Eddy, Eddy !" Le tube de l’été était aussi populaire lundi matin sur la Grand-Place de Binche que durant tout le week-end à Bruxelles.

Présent au départ de la troisième étape de ce Tour, comme il l’avait promis au bourgmestre binchois Laurent Devin depuis plusieurs mois déjà, le Cannibale a dit au revoir à la caravane de la Grande Boucle qu’il retrouvera le 19 juillet à Pau afin de célébrer les cent ans, jour pour jour, de la création du maillot jaune.

"Ce Grand Départ en Belgique a été une formidable fête populaire, commentait le Cannibale. Le public a répondu présent et cela m’a fait chaud au cœur. J’ai été très surpris et touché des multiples marques d’affection et de sympathie que j’ai reçues depuis près d’une semaine maintenant. Entendre des gens vous remercier cinquante ans après votre première victoire sur le Tour de France, cela va droit au cœur. Je ne m’attendais pas à un tel enthousiasme. Merci les Belges !"

Présent sur le podium protocolaire de Binche aux côtés d’Eddy Merckx, Christian Prud’homme semblait, lui aussi, touché par l’accueil de notre pays à la plus grande course du monde.

"Il y a eu d’autres Grands Départs réussis, mais celui-ci est sans conteste le plus émouvant qu’il m’a été donné de vivre", commentait le directeur du Tour. "L’hommage qu’a reçu Eddy était à la hauteur de l’immense champion et du formidable homme qu’il est."

Le regard tourné vers un groupe d’enfants, Tom Van Damme prenait leur ferveur comme témoin de la réussite de ce coup d’envoi du Tour.

"La Belgique a une nouvelle fois démontré à quel point le cyclisme est ancré dans sa culture, dans son ADN", commentait le président de la Fédération belge de cyclisme. "Nous avons l’immense privilège d’accueillir de nombreuses épreuves WorldTour sur notre sol, mais le Tour conserve une caisse de raisonnance totalement hors norme. Des événements comme celui que nous venons de vivre sont importants pour créer des vocations et mettre des jeunes sur un vélo."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be