Vers la mort de l'échappée matinale ?

Les étapes de plaine sont cadenassées par les équipes de sprinteurs.

Vers la mort de l'échappée matinale ?
©AFP
Le profil de cette 11e étape entre Châtelaillon-Plage et Poitiers, tout plat sur 167 kilomètres, n'allait pas inciter les coureurs à se livrer une grande bagarre pour prendre l'échappée matinale. D'autant que le vent, de face sur la majorité de l'étape, a dû refroidir pas mal de coureurs de se porter vers l'avant. Une étape tranquille de transition avant un sprint royal...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité